monprofsvt@gmail.com

P1A TPTD2 Les brassages génétiques.

mercredi 16 décembre 2015 par Nico ANDRIEUX

La méiose permet la formation des gamètes, chacun constitués d’un lot haploïde de chromosomes. La séparation indépendante des deux chromosomes homologues de chaque paire au cours de cette division méiotique (anaphase I) est une des sources de cette diversité, mais d’autres événements chromosomiques interviennent.

Questionnement : Quels sont les mécanismes qui permettent d’expliquer l’apparition de nouveaux phénotypes ?

Objectifs de la séance :

  • Effectuer une analyse statistique simple d’un brassage interchromosomique (en analysant des produits de méiose).
  • Représenter schématiquement le déroulement de la méiose à partir d’une cellule diploïde.
  • Effectuer une analyse statistique simple d’un remaniement intrachromosomique (en analysant des produits de méiose)
  • Illustrer schématiquement le mécanisme du crossing-over et ses conséquences génétiques.

<span style="background-color:#FF0000;"> BILAN : </span>

Au cours de la méiose, des échanges de fragments de chromatides (crossing-over ou enjambement) se produisent entre chromosomes homologues d’une même paire.
Les chromosomes ainsi remaniés subissent un brassage interchromosomique résultant de la migration aléatoire des chromosomes homologues lors de la 1re division de méiose. Une diversité potentiellement infinie de gamètes est ainsi produite.

JPEG - 98.2 ko
Brassage interchromosomique
JPEG - 95 ko
Brassage intrachromosomique

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1229 / 142815

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale S  Suivre la vie du site Thème 1 : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution (...)  Suivre la vie du site Thème 1A : Génétique et évolution  Suivre la vie du site CHAPITRE 1 : Le brassage génétique et sa contribution à (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0