monprofsvt@gmail.com

P3 TPTD2 : Régulation hormonale chez l’homme

jeudi 21 janvier 2016 par Nico ANDRIEUX

A la puberté, les appareils génitaux féminin et masculins deviennent fonctionnels. Les testicules et les ovaires produisent désormais des gamètes et des hormones. Leur fonctionnement est régulé et permet une activité de reproduction continue chez l’homme, et cyclique chez la femme.

Objectifs de la séance :

Mise en relation des observations microscopiques et de document pour comprendre le fonctionnement de l’appareil sexuel mâle.

Questionnement

Quelles sont les caractéristiques du fonctionnement de l’appareil génital masculin ?


 <span style="text-decoration:underline;">Situation :</span> Un cas clinique de retard de puberté

JPEG - 9.6 ko

Un jeune homme consulte pour la première fois à l’âge de 17 ans ; il mesure alors 1 m 83 mais ne présente pas de signes extérieurs de puberté.
Un traitement par injection de testostérone a permis l’apparition des caractères sexuels secondaires ainsi que le développement de ses testicules, de son pénis et l’apparition des premières éjaculations.


Document 1 : Schéma de la régulation hormonale chez l’homme

Schéma (incomplet) représentant les différentes étapes de la régulation hormonale de l’appareil reproducteur masculin.

Le complexe hypothalamo-hypophysaire est un ensemble formé de l’hypothalamus et de la partie endocrine de l’hypophyse et intervenant dans la régulation du fonctionnement des gonades.

La fonction endocrine qualifie un organe ou cellule sécrétant des hormones dans la circulation sanguine.

Ces hormones sont des substances chimiques porteuses d’un message codé en concentration, sécrétée par cette glande et véhiculée par le sang chez les animaux (chez les végétaux, l’hormone est véhiculée par les sèves). Elles agissent sur des cellules cibles qui possèdent les récepteurs fixant spécifiquement l’hormone.

PDF - 89 ko

Document 2 : Caractéristiques du patient

Caryotype XY normal
Appareil génital De type mâle normal mais pénis et testicules de petite taille
Production de spermatozoïdes Non
Dosage de testostérone plasmatique 30 à 80 ng/100 ml
(N* = 300 à 1200 ng/100 ml)
Caractères sexuels secondaires Pas de poils pubiens ni de barbe, pas de mue
de la voix

Document 7 : Production de testostérone

Chez l’homme adulte, le taux plasmatique de testostérone varie d’un individu l’autre en fonction de l’heure, de la période de l’année, de l’activité physique, de l’âge, du stress... et varie aussi pour un individu donné. En dépit de ces variations, le taux plasmatique de testostérone est considéré comme constant. Par exemple, sa valeur est comprise entre 3 et 10 ng/ml le matin.

Des études récentes, basées sur des dosages très rapprochés au cours de la journée, montrent que la testostérone n’est pas libérée dans le sang de manière constante mais sous forme de « pulses », chacun correspondant à un épisode bref (quelques minutes) de libération intense d’hormone. Le taux sanguin de l’hormone augmente alors brutalement puis décroit de plus en plus lentement, ce qui traduit une disparition progressive de l’hormone. Le temps réel de sécrétion par les testicules est donc beaucoup plus bref que le « pic de concentration » enregistré.

JPEG - 53.7 ko

BILAN :

On peut considérer que FSH agit sur la fonction exocrine du testicule (=spermatogenèse) alors que LH agit sur son activité endocrine (=production de testostérone).

  • LH agit directement sur les cellules de Leydig en stimulant la production de testostérone.
  • FSH agit indirectement sur la spermatogenèse en stimulant les cellules de Sertoli (cellules nourricières de la lignée séminale).

LH et FSH exercent ainsi en permanence leurs effets sur le testicule et lui permettent d’assurer ses fonctions exocrine et endocrine de manière continue.

La libération de ces hormone se fait sous le contrôle de la GnRH. Le fonctionnement du complexe hypothalamo-hypophysaire est lui-même soumis à une rétroaction (feed-back) négative :

le taux de testostérone circulante exerce un effet inhibiteur sur la production de LH et de GnRH ;

 Schéma bilan de la régulation hormonale chez l'homme

Ben il est à faire....donc il viendra plus tard !


<:spip/medias:info_portfolio:>

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2968 / 142815

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Première S  Suivre la vie du site Thème 3 - Corps humain et santé  Suivre la vie du site CHAPITRE 4 : Sexualité et procréation   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0