monprofsvt@gmail.com

P3B TPTD1 : Le réflèxe myotatique

mercredi 2 mars 2016 par Nico ANDRIEUX

La régulation de l’activité sexuelle est un exemple de communication entre plusieurs organes assurée par des hormones. Seules les cellules cibles qui expriment les récepteurs appropriés à cette hormone vont " réagir ". Il faut donc autant d’hormones différentes que d’actions à accomplir. Le transport sanguin des hormones, leur destruction progressive par des enzymes confèrent à ce mode de communication de la lenteur et de l’inertie.
Le système nerveux assure une communication rapide d’informations dans l’organisme, c’est en outre le seul système qui permette la collecte d’informations en provenance du milieu extérieur.

Les éléments du cours

Découvrir la notion de réflexe myotatique.

Partie 1 du cours...(bon là c’est moi qui parle, c’est moins bien fait)

Le TP

Dans ce TP, nous allons étudier une activité nerveuse importante pour la survie de l’individu et de l’espèce : l’activité réflexe.

Objectifs :

Mettre en évidence les éléments de l’arc-réflexe à partir de matériels variés (enregistrements, logiciels de simulation).

Questionnement principal

On cherche à montrer le lieu de traitement de l’information nerveuse au cours d’un réflexe.

Les étapes du TP

ETAPE 1 : Mise en évidence d’une activité réflexe : le réflexe rotulien.

Expérience : Frappez sur le tendon de votre cobaye, puis interpréter vos observations.

ETAPE 2 : Enregistrement de l’activité musculaire lors d’un réflexe.

Expérience : Enregistrez à l’aide d’une chaîne ExAO l’électromyogramme d’un réflexe rotulien ou achilléen, réalisez une capture de vos résultats puis interprétez.

ETAPE 3 : Enregistrement de l’activité musculaire associant réflexe et activité volontaire.

Expériences :

  1. Choc sur le tendon : le sujet contracte son muscle volontairement au moment où il détecte le choc.
  2. Choc sur la table : le sujet contracte son muscle quand il entend le son.
  3. Choc sur la table : le sujet contracte le muscle quand il voit le marteau frapper la table.

Interprétez chacun de ces 3 résultats et formulez une hypothèse sur le lieu de transmission du message nerveux.

Comment expliquer la rapidité de l’activité réflexe ?

Protocole :
Placer des électrodes sur le quadriceps de telle manière que la distance quadriceps - tendon rotulien soit égale à la distance triceps sural - tendon achilléen. (l’objectif est de calculer la vitesse de propagation du message nerveux)

Quel est votre constat, qu’en déduire sur l’hypothèse formulée dans l’étape 3 ? Formulez alors une nouvelle hypothèse.

BILAN :

Le réflexe myotatique est un réflexe monosynaptique. Il met en jeu différents
éléments qui constituent l’arc-réflexe.
Le neurone moteur conduit un message nerveux codé en fréquence de
potentiels d’actions.
La commande de la contraction met en jeu le fonctionnement de la synapse
neuromusculaire.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 805 / 149703

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Terminale S  Suivre la vie du site Thème 3 : Corps humain et santé  Suivre la vie du site Thème 3B : Neurone et fibre musculaire : la communication  Suivre la vie du site CHAPITRE 1 :Le réflexe myotatique, un exemple de (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1